Hestae Avocats

Nos articles

Pensions alimentaires : intermédiation par la CAF dès le mois de mars

Pensions alimentaires : intermédiation par la CAF dès le mois de mars

En mars prochain, le gouvernement prévoit de systématiser le recouvrement des pensions alimentaires par la CAF en ayant recours à l’ARIPA (Agence de Recouvrement et d’Intermédiation des Pensions Alimentaires). 

Celle-ci devra collecter la pension due auprès de l’ex-conjoint et la verser au parent bénéficiaire.

Cette automatisation permettra non seulement de sécuriser le paiement mais aussi d’en assurer le versement et ainsi éviter les impayés. En effet, 30% des pensions alimentaires aujourd’hui sont impayées, ce qui représente pas moins de 300 000 familles sans cette source de revenu parfois indispensable, notamment pour les familles monoparentales.

À partir du 1er mars, cette nouvelle mesure sera ouverte aux divorces devant la justice fixant une pension alimentaire puis, à partir du 1er janvier 2023, aux divorces par consentement mutuel et à toutes les autres décisions de justice concernant une pension alimentaire. Néanmoins, il restera possible de ne pas utiliser ce recours sur demande des deux parents.
E-mail